Statut auditeur libre

Les auditeurs libres sont considérés comme usagers de l’Université et ne peuvent en aucun cas bénéficier du statut étudiant.

L’auditeur doit être autorisé par l’Université et plus particulièrement par le Doyen / Directeur de composante  à suivre certains cours dans la limite de la capacité d’accueil.

L’auditeur a la possibilité de suivre au maximum quatre unités d’enseignement par semestre à choisir parmi les enseignements de licence ou master 1.

Les droits qui doivent être acquittés sont votés par le conseil d’administration de l’Université (122€ en 2014-2015)

 

L’auditeur libre a accès à :

  • Une carte magnétique pour accéder à la bibliothèque
  • L’espace numérique de travail mais limité aux documents téléchargeables hors services d’encadrement pédagogiques à distance
  • Au FSDIE dans le respect de sa charte
  • Médecine préventive

 

L’auditeur libre n’a pas le droit de passer les examens, ni d’assister aux travaux dirigés et travaux pratiques.

Il ne peut pas prétendre aux œuvres universitaires, ni au régime étudiant de la sécurité sociale.

En outre l’auditeur libre ne peut prétendre à aucune attestation de réussite aux unités d’enseignements suivies ou diplôme.

 

Pour obtenir un contrat pédagogique afin de suivre des enseignements dans ce cadre, les candidats doivent contacter le service de scolarité concerné.

Fichier attachéTaille
PDF icon Auditeur libre - contrat pédagogique51.05 Ko